« La Participation des Jeunes dans la Commune » – Conférence internationale

By Ibtissem Jouini

First published by GIZ

La jeunesse tunisienne a souvent été décrite comme le ferment et le moteur de la révolution tunisienne de 2010-2011 qui a fomenté les « Printemps arabes ». Pourtant, quatre ans après la révolution, la jeunesse tunisienne est toujours en attente de changements tangibles fondés sur une amélioration significative de leurs conditions de vie. Confrontés aux revendications des jeunes citoyens qui exigent impatiemment des résultats concrets et mis au défi par les valeurs démocratiques de la nouvelle Constitution, qui accentue l’autonomie des collectivités locales, les acteurs publics en Tunisie se voient contraints de proposer des solutions appropriées dans une période des institutions transitoires.

Reconnaissant le rôle important que la jeunesse joue dans la stabilisation et le développement du pays et l’impact significatif qu’elle peut avoir si on lui accorde les moyens de participer, les villes deviennent actuellement des relais clés dans la promotion des processus participatifs. Les municipalités cherchent à s’inspirer des exemples réussis dans d’autres villes afin de mettre en œuvre une approche participative qui s’adresse en particulier aux jeunes.

Share this article

Leave a comment